Pour répondre à cette question il faut faire un petit détour par la philosophie première :

Toute mémoire est constituée d’écarts entre des moments. Elle est à la fois leurs distinctions et leurs relations.

Mais avant d’être des liens de mémoire, ces écarts sont les écarts du temps que la mémoire vit et a vécu.

Or,  l’espace est précisément ce qui naît de ces écarts de temps ; par conséquent la mémoire est, comme le temps, une création d’espaces.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial