L’oubli et le culte soulagent tous les deux la mémoire que nous sommes ;

mais le culte nous anesthésie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial