Le “Moi” est un produit dérivé du christianisme réformé.

Ce n’est pas un problème. Simplement, le “Moi” n’est ni universel, ni éternel, ni même obligatoire de quelque manière que ce soit.