Voir autrement pour penser autrement

Cet article est une invitation à repenser l’optique usuelle et, surtout, son enseignement. Celui-ci, en effet, prétend se fonder sur une physique géométrique du rayon lumineux alors que cette géométrie ne peut plus être prise pour une science. Elle n’est plus qu’une norme qui doit être dépassée pour ouvrir la porte à de nouvelles visions et de nouvelles pensées.

Vies et morts d’un auteur

… les vies et les morts de l’auteur — celui qui écrit, qui danse, qui photographie… — et finalement, le silence comme matrice de la vie créatrice. Cette importance du silence, c’est Lester Bowie qui me l’avait apprise, un soir de concert…

Mattéo et le fantasme des migrants

Une histoire en forme de dialogue entre Mattéo, un jeune homme fort sympathique, et ses grands-parents, plus vieux mais non moins sympathiques, au sujet de ce fantasme qu’on appelle “les migrants.

La photographie est une culture

Petit dialogue imaginaire entre une visiteuse de ce site et son hôte à propos de la phrase « La photographie est une culture ».

La poétique du noir et blanc et celle des couleurs

La plastique du noir et blanc ne provient pas d’une graphie des grains argentiques à laquelle il faudrait opposer une plastique en couleurs née d’un perfectionnement technique ou, au contraire, d’un futilité ornementale. Chacune est le produit d’un regard différent.

La dramatisation du droit à l’image

Ceux qui faisaient des photographies dans les années 80 se souviennent qu’ils n’avaient pas besoin de se protéger, en tant qu’auteur, contre les éventuels procès qui pourraient être intentés au nom de ce droit et les conflits nés des photographies étaient pourtant extrêmement rares. Qu’est-ce qui a conduit à la dramatisation de l’« image de soi » que nous connaissons ?