La Valeur des photographies

En attendant le futur

Il y a des lieux qui n’en sont pas, ou qui n’en sont plus ou pas encore. Leur terre elle-même est comme déracinée, investie par toute une topologie, des plans, des budgets, des chantiers qui arrivent là sans qu’elle ne puisse se faire entendre.

Pour Gaudi

je n’arrivais pas à faire une image qui montrait la Sagrada Familia d’Antonio Gaudi.

Je ne trouvais pas de point de vue sur l’ensemble du bâtiment.

Voir la mer (en nuances de gris)

je décidai d’arrêter ma voiture toutes les cinq minutes pour faire une ou plusieurs photographies juste à l’endroit où je la garais. Je m’imposai aussi de ne pas m’arrêter plus de dix minutes à chaque fois et, en retour, de ne rien photographier en dehors de ces moments photographiques, même si je rencontrais le Taj Mahal en chemin.

Vies et morts d’un auteur

… les vies et les morts de l’auteur — celui qui écrit, qui danse, qui photographie… — et finalement, le silence comme matrice de la vie créatrice. Cette importance du silence, c’est Lester Bowie qui me l’avait apprise, un soir de concert…

Ashes of stupidity

Je suis sans haine et sans violence, mais les incendiaires me révoltent et me dégoutent autant que les violeurs, les managers ambitieux et les poseurs de bombes.

Voir la mer (en couleurs)

Sur la carte, j’ai tracé une ligne aussi courte que possible entre ma maison et le bord de mer ; il se trouve qu’elle se terminait juste après la petite ville de Marans, à quelque 130 kilomètres de mon point de départ.

Sur la photographie contemporaine

Sur la photographie contemporaine photographie de couverture : Stéphane Matthieu édition L'Harmattan - collection Eidos En 2007, j’avais rédigé la première partie de ma thèse de telle manière qu’elle soit prête pour l’édition. Elle a donné naissance à ce livre Sur la...

ARBRES, PHOTOGRAPHIES D’ALAIN CORNU

Arbres photographies d'Alain Cornu La lumière nourrit les Arbres d'Alain Cornu avec douceur, avec une fragilité qui se joue des pluies et des brumes, du gui aussi qui détourne la sève, tout là-haut, au cœur des jours de givre. Les feuilles sont parties... mais elles...