Le flashtexte du week-end

 

Ce site change (plus ou moins) le vendredi. S’il vous plait n’hésitez pas à le faire connaître. À bientôt smile

 

Chaque semaine une photographie
… ou davantage

 

 

Participez !

 

livres  

textes en téléchargement   

 

Un chapitre de La Valeur des photographies

 

Pourtant, ce n’est pas de cela qu’il s’agit dans l’aventure qui m’advient avec la photographie du Nu provençal. J’ai beau savoir que je ne suis pas spécialement visé par toutes les institutions de cette distribution, je n’en reçois pas moins la photographie comme un don que l’auteur me fait, à moi. Car je ne reçois pas seulement une image contractuelle mais bel et bien le regard photographique de Willy Ronis. Il est là, devant moi, dans le Nu provençal. Et lorsque je regarde ce regard, je suis pris dans une coprésence avec le photographe qui, bien qu’énigmatique, ou étonnante, ne relève d’aucun des marchands qui m’ont vendu la photographie. La différence se tient précisément ici : la demande n’est plus comprise dans l’offre.